Culture

"Après ?" - Découvrez le film d'animation de Delphine Pouillé

Œuvre soutenue dans le cadre du projet de soutien à la création "Après", École et Espace d’art contemporain Camille Lambert, TRAM Réseau art contemporain Paris / Île-de-France, 2020

Publié le

Les membres de Tram Réseau art contemporain Paris / Île-de-France se mobilisent pour soutenir la création. Dans un monde plus incertain que jamais, 30 structures invitent 30 artistes et auteur-e-s à donner en toute liberté donneront leur perception de l’«  après  » au travers d’images et de textes.

L’Espace d’art contemporain Camille Lambert a souhaité inviter Delphine Pouillé pour cette carte blanche.

Après - Delphine Pouillé

« Difficile d’imaginer un “après” lorsque l’on est encore dans le “pendant” et que toute perspective d’en sortir vraiment est sans cesse reportée et mise en doute par la menace de nouvelles vagues.

Réfléchir à l’idée d’un “après” m’a naturellement mené à opter pour une forme manifestant une temporalité: un court film animé réalisé à partir d’un dessin – forme que j’ai envie de développer depuis plusieurs années et que j’inaugure à travers ce projet. 

Une ligne multicolore effectue un parcours, passant d’abord au travers de petits anneaux, puis filant tout droit, avant de faire demi-tour, et de repasser dans les mêmes boucles, empruntant un chemin presque identique mais différent. 

Le son qui accompagne la ligne combine plusieurs musiques électroniques annonçant l’arrivée de trains et métros à Séoul et autres villes sud-coréennes. Le déroulé de l’image et les juxtapositions/superpositions de ces courtes séquences musicales s’articulent de manière à opérer des décalages créant tantôt une impression d’ordre, tantôt une forme de confusion ou de rythme chaotique assez stressant – accentué par la stridence de ces musiques.  

La boucle – en tant que formes traversées par la ligne multicolore et extrémité du chemin tracé, ainsi que mode de diffusion du film – induit la répétition, un perpétuel retour au point de départ, et la difficulté à projeter de grands bouleversements. » 

Delphine Pouillé

Localiser